Un dernier hommage à Jean Damascène KAYIBANDA, représentant de l’association UBUNTU au RWANDA

Ce vingt-deuxième jour du mois d’avril l’an deux-mille-dix-sept

Les membres de l’association UBUNTU et leurs familles

Les parrains et marraines qui soutiennent la scolarité des enfants de Bwira

Les membres de la coopérative ABIHUJE et leurs familles

Les enfants parrainés et leurs familles

Toute la communauté du Centre Ubuntu à Bwira

La famille

Et toute notre communauté de soutien de part le monde entier

s’associent à l’unique survivante d’une fratrie de six enfants

Pour rendre un dernier bel hommage à Jean Damascène KAYIBANDA

qui nous a quittés ce 20 avril 2017 à 19h53 heure de Kigali, à l’hôpital de Kabgayi.

Son corps sera inhumé ce 22 avril  2017 dans le cimetière de Munyinya à 15h.

************

Notre histoire associative retiendra :

L’homme qui savait sourire franchement, qui savait s’émerveiller devant les petites curiosités de ce monde, qui avec un peu d’eau et de terre savait se fabriquer le paradis !

L’homme qui nous invitait, qui veillait à notre eau, à notre nourriture, à notre sécurité

L’homme qui était attentif au moindre de nos besoins

L’homme qui venait nous livrer le bon pain frais de la ville, et même l’argent

L’homme rapide comme un éclair, non

L’homme rapide comme un ange, il avait des ailes !

*********

Notre histoire personnelle retiendra :

L’homme qui savait aimer

L’homme qui savait croire

Celui qui m’a appris une grande leçon dans la vie, celle du détachement !

****************

Alors Jean, raconte !

Comment c’était le Vortex ?

Comment ? Même pas peur ? Tu n’as pas vomi ?

Et là bas, tu as vu qui déjà ?

Ah bon ? Ils t’ont frappé ? Les cochons ! Mais non, c’était encore ici ! Sur terre ? Oui je sais ! Tu m’as déjà dit. Ecoute, Jean, pense très fort à Maman ! Vas-y, maintenant ! Rappelle-toi de quand on était tout petits ; rappelle-toi de comment elle nous enduisait nos petits corps, de ce bon beurre dont elle seule détenait le secret, de la tête aux pieds, des pieds à la tête ! ça va tu y es? Alors, ne te retourne pas ! Laisse-toi faire, ELLE s’occupera de tout, ne t’occupe plus de rien maintenant !

Un dernier au revoir Jean, et promis je ne te retiens plus : je voulais te dire merci ! Et que personne, pas une femme, pas un enfant, pas un homme ne verse de larmes à ton départ ! On ne pleure pas un saint homme, on est juste ému de l’avoir connu et reconnu !

Merci Jean, d’avoir accepté de rester avec moi, pendant quarante-huit ans ! Maintenant va ! Va rejoindre Jean Le Grand Jean

Va rejoindre Marie La Grande Marie

Va rejoindre François, Le Plus Beau, Mon Bel Ami

Va rejoindre Françoise, Ma Petite Grande Soeur

Va rejoindre Notre Père

Va avec MAMAN

6 commentaires sur “Un dernier hommage à Jean Damascène KAYIBANDA, représentant de l’association UBUNTU au RWANDA

Ajouter un commentaire

  1. Chère cousine, plutôt petite sœur. N’oublies jamais que tu n’es pas seule. On est à tes côtés, on se serre les coudes comme on peut. Je prie pour les nôtres qui nous ont précédés dans l’autre monde. On devrait être content de les savoir au paradis, mais ce n’est pas facile. Je n’arrive pas à dormir et je fais ce qu’il y a de mieux, prier pour eux. Ne perdons pas courage, comme on dit chez nous : « pas de pluie qui tombe sans jamais s’arrêter ». Un jour le beau soleil reviendra rayonner dans nos cœurs, avec l’aide de Dieu. « Inch Allah » comme disent nos frères musulmans.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑