Retrouvez-nous rue St Jean à Niort ce samedi 12 septembre, avec les P’tits Canailloux

Dans le très traditionnel Pic Assoc niortais, sur notre traditionnelle place à côté des nos amis les P’tits Canailloux, compte tenu du contexte actuel, les contes rwandais seront remplacés par les prestations d’un clown qui régalera petits et grands.

Venez rencontrer notre équipe qui vous informera sur toutes les possibilités qui s’offrent à vous pour prendre une part active à côté de nos bénévoles et/ou de nos marraines et parrains.

Venez nombreux, venez masqués !

DEMAIN samedi 17 mars 2018 jour de la grande rencontre avec vous …

Vous voulez connaître notre association? Vous voulez avoir le bilan complet du projet Direction Biwra? Vous avez envie de parrainer la nouvelle école des parents, et souhaitez en savoir plus? Vous voulez vous engager à nos côtés, de quelque manière que ce soit? Vous vous dites qu’un jour vous irez peut-être visiter le pays des 1000 collines, voir la source du Nil, le centre Ubuntu,… ? Vous ne planifiez même pas d’aller au Rwanda, mais vous considérez que participer à la reconstruction de ce beau pays serait pour vous une merveilleuse aventure, un défi à votre portée?

Venez nous rencontrer lors de l’Assemblée Générale Ordinaire qui aura lieu dans les locaux de l’Hôtel de la Vie Associative  à Niort, ce samedi 17 mars 2018, de 14h à 17h.

A l’issue de la réunion, une soirée partage à partir de 18h. Nous apprendrons à vous connaître, et vous arriverez à mieux connaître le Rwanda !

Soyez les bienvenu.e.s

Et n’oubliez pas, pour parrainer la nouvelle école, il vous suffit de télécharger le dépliant de l’association UBUNTU ici et de nous faire parvenir une copie du bulletin de souscription (1ère page) que vous aurez préalablement rempli selon votre choix.

Tous vos dons sont déductibles d’impôts.

IMG-20180214-WA0005

ECD Girubuntu, ou le fruit de la passion partagé.e

Voilà pourquoi le Centre Ubuntu :

Nkubiswe n’inkuba pe!

 

Nkubiswe n’inkuba mbonye iyi message kuri face book, y’akababaro mwatewe n’itabaruka rya musaza wawe Jean Damascène Kayibanda. Nahise mbibuka mwembi muje gushyingura votre grande soeur Marie Uganishuli niba ntibeshye amazina kuko iminsi ibaye myinshi. Mbega umubabara n’intimba binteye kumutima! 

Mwihangane cyane, Goretti nkunda, warababaye, wabaye imfubyi none usigaye wenyine, mumuryango wanyu mwari benshi beza, mwese ndabazi mwari inshuti zikomeye mubuzima bwanjye, ariko Imana itanga ninayo yisubiza. Ntacyo dufite twabikoraho, dusabe Imana imwakire mubayo. Sinshidikaya kandi ko bamwakiriye bose Ecolier, Maman we nashoboye kubona ku i photo, Marie, Françoise, François, Geneviève na Papa n’abandi bose … . Mes condoléances les plus attristes pour ta famille et j’ai une pensée pieuse pour toute la famille de Kayibanda Jean Damascène. Imana nimfasha nzasura abo asize. 

 

Mukomeze kwihangana natwe turakomeza gusenga no kubasabira ku Imana ngo ifashe abasigaye bose bashobore kwihangagnira ibihe bikomeye.

 

Umuvandimwe wawe ugufite kumutima

Jean (un ami)

Urakoze cyane Jean. Merci beaucoup. C’est toujours une immense joie de rencontrer quelqu’un qui a connu ma famille, du temps où elle était encore au complet. C’est un témoignage inestimable, car la plupart de mes neveux et de mes enfants n’ont pas connu tout ce beau monde qu’on était. Je publie ce témoignage, il me rappellera toujours que je n’ai pas rêvé, que je ne suis pas une extra-terrestre, que j’ai eu une famille autrefois .

Que personne ne s’y méprenne! Ceci n’est pas pour susciter du chagrin. Non, loin de là. J’ai très tôt cherché le sens de ma vie, la raison pour laquelle j’ai été entourée de tant d’amour, et pourquoi je suis restée, peu à peu, la seule survivante.

Ceci est la raison pour laquelle j’ai fondé le Centre Ubuntu.

Le Centre Ubuntu n’est pas une ONG Internationale. Le Centre Ubuntu, c’est d’abord et avant tout la définition que je donne à ma famille. Ma mère n’avait pas besoin de me faire des discours, je l’ai vue faire. Elle fut et reste mon héroïne. Mon père m’aimait tellement qu’il n’arrêtait pas de dire « je l’aime tellement ! si un jour je dois mourir, je vous en supplie, ouvrez ma poitrine et offrez-lui mon coeur », en parlant de moi ! Oui, j’ai été heureuse, nourrie d’amour ! J’ai connu très tôt le goût de l’amour, car je suis tombée dedans quand j’étais petite ! Et le Centre Ubuntu, c’est d’abord la maison de mes parents.

Les mots « Centre Ubuntu » ne seront jamais écrits sur les murs d’aucune maison.

Le Centre Ubuntu rayonnera sur les visages des enfants, des hommes et des femmes qui le fréquenteront.

Chaque projet à l’intérieur du Centre Ubuntu aura une structure pour le porter, s’il le faut je porterai les projets qu’on n’arrive pas à faire porter autrement, par ce que je suis l’héritière légitime de ce lieu symbolique de l’Humain dans l’Homme, Ubuntu. Ce lieu se veut un lieu où la beauté et la bonté seront explorées jusque dans l’illimité, dans les regards qui s’y poseront, avec l’envie de transmettre ce qui a fondé en moi un certain niveau de responsabilité; c’est à dire qu’en termes d’exigences, la rigueur, la dignité et le respect sont des valeurs que je suis chargée de transmettre, pour que chacun(e) retrouve ce qu’il a déjà en lui (en elle).

Mon petit frère Jean et moi, on était comme deux faces d’une même main pour porter cet héritage. Lui au Rwanda, et moi, en dehors du Rwanda. Il va me falloir d’autres mains, beaucoup d’autres mains, pour soutenir le rêve …

Marie

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑