Poème de Gisèle composé pour sa marraine

Sois heureuse chère marraine, autant que je le suis.

Ubuntu ou « Je suis ce que je suis parce que vous êtes ce que vous êtes ».

Je suis heureux parce que vous êtes heureux, soyez heureux parce que je suis heureuse, voilà tout le discours de Gisèle, la fabrique du bonheur au bout de la langue, avec une simplicité purement « humaine ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :