100 jours moins 19 jours …

Autrefois, au Rwanda, les hommes ne mourraient pas. Ils étaient appelés par Dieu Imana. Et ils répondaient à l’appel de Dieu. Fini, terminé. On ne les voyait plus. Pendant un certain temps, il y aurait toujours des amis, des connaissances, qui demanderaient les nouvelles de la personne éteinte comme on prend les nouvelles des vivants. Et on leur répondait avec surprise : « ne savez-vous donc pas qu’il a répondu à l’appel de Dieu Imana » ?! Et ainsi, tout le monde finissait par savoir… et on laissait les morts tranquilles. La vie finissait par reprendre le dessus.

Mais ceux qui sont morts de cette mort-là, de la main des hommes ou de la main des Dieux, ceux-là on n’a plus dit qu’ils avaient répondu à l’appel d’Imana. Ils ont été tués, massacrés, génocidés.

Pour les cent-soixante-mille (160.000) personnes tuées du 7 au 26 avril 1994 au Rwanda, faites germer des graines d’espoir.

 

100 jours moins 19 jours ...

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑