Voilà pourquoi le Centre Ubuntu :

Nkubiswe n’inkuba pe!

 

Nkubiswe n’inkuba mbonye iyi message kuri face book, y’akababaro mwatewe n’itabaruka rya musaza wawe Jean Damascène Kayibanda. Nahise mbibuka mwembi muje gushyingura votre grande soeur Marie Uganishuli niba ntibeshye amazina kuko iminsi ibaye myinshi. Mbega umubabara n’intimba binteye kumutima! 

Mwihangane cyane, Goretti nkunda, warababaye, wabaye imfubyi none usigaye wenyine, mumuryango wanyu mwari benshi beza, mwese ndabazi mwari inshuti zikomeye mubuzima bwanjye, ariko Imana itanga ninayo yisubiza. Ntacyo dufite twabikoraho, dusabe Imana imwakire mubayo. Sinshidikaya kandi ko bamwakiriye bose Ecolier, Maman we nashoboye kubona ku i photo, Marie, Françoise, François, Geneviève na Papa n’abandi bose … . Mes condoléances les plus attristes pour ta famille et j’ai une pensée pieuse pour toute la famille de Kayibanda Jean Damascène. Imana nimfasha nzasura abo asize. 

 

Mukomeze kwihangana natwe turakomeza gusenga no kubasabira ku Imana ngo ifashe abasigaye bose bashobore kwihangagnira ibihe bikomeye.

 

Umuvandimwe wawe ugufite kumutima

Jean (un ami)

Urakoze cyane Jean. Merci beaucoup. C’est toujours une immense joie de rencontrer quelqu’un qui a connu ma famille, du temps où elle était encore au complet. C’est un témoignage inestimable, car la plupart de mes neveux et de mes enfants n’ont pas connu tout ce beau monde qu’on était. Je publie ce témoignage, il me rappellera toujours que je n’ai pas rêvé, que je ne suis pas une extra-terrestre, que j’ai eu une famille autrefois .

Que personne ne s’y méprenne! Ceci n’est pas pour susciter du chagrin. Non, loin de là. J’ai très tôt cherché le sens de ma vie, la raison pour laquelle j’ai été entourée de tant d’amour, et pourquoi je suis restée, peu à peu, la seule survivante.

Ceci est la raison pour laquelle j’ai fondé le Centre Ubuntu.

Le Centre Ubuntu n’est pas une ONG Internationale. Le Centre Ubuntu, c’est d’abord et avant tout la définition que je donne à ma famille. Ma mère n’avait pas besoin de me faire des discours, je l’ai vue faire. Elle fut et reste mon héroïne. Mon père m’aimait tellement qu’il n’arrêtait pas de dire « je l’aime tellement ! si un jour je dois mourir, je vous en supplie, ouvrez ma poitrine et offrez-lui mon coeur », en parlant de moi ! Oui, j’ai été heureuse, nourrie d’amour ! J’ai connu très tôt le goût de l’amour, car je suis tombée dedans quand j’étais petite ! Et le Centre Ubuntu, c’est d’abord la maison de mes parents.

Les mots « Centre Ubuntu » ne seront jamais écrits sur les murs d’aucune maison.

Le Centre Ubuntu rayonnera sur les visages des enfants, des hommes et des femmes qui le fréquenteront.

Chaque projet à l’intérieur du Centre Ubuntu aura une structure pour le porter, s’il le faut je porterai les projets qu’on n’arrive pas à faire porter autrement, par ce que je suis l’héritière légitime de ce lieu symbolique de l’Humain dans l’Homme, Ubuntu. Ce lieu se veut un lieu où la beauté et la bonté seront explorées jusque dans l’illimité, dans les regards qui s’y poseront, avec l’envie de transmettre ce qui a fondé en moi un certain niveau de responsabilité; c’est à dire qu’en termes d’exigences, la rigueur, la dignité et le respect sont des valeurs que je suis chargée de transmettre, pour que chacun(e) retrouve ce qu’il a déjà en lui (en elle).

Mon petit frère Jean et moi, on était comme deux faces d’une même main pour porter cet héritage. Lui au Rwanda, et moi, en dehors du Rwanda. Il va me falloir d’autres mains, beaucoup d’autres mains, pour soutenir le rêve …

Marie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :