Les défis des systèmes d’échanges locaux

Ce matin, j’ai enfin terminé une conversation téléphonique avec Théopiste, la présidente d’ABIHUJE. Je l’avais appelée il y a deux jours, puis la batterie de son portable s’était déchargée au cours de notre conversation.

J’ai pris des nouvelles de toutes les membres de la coopérative. Toutes les femmes, leurs enfants et leurs maris (pour ceux qui en ont) vous saluent et vous remercient beaucoup, de ce que vous êtes en train de faire pour eux.
Elles nous annoncent que, suite aux échanges que nous avions eu avec elles lors de notre séjour de juin 2010, puis  suite à la mise en place du SEL (Système d’Echanges Locaux), elles sont entrain de reconstruire la solidarité entre elles, que les femmes vont désormais travailler dans les champs les unes des autres, à tour de rôle. La solidarité commence donc à revenir à Bwira, ce qui est très encourageant. Notre solidarité leur donne espoir.
Deux exceptions sont signalées : deux d’entre elles refusent de s’impliquer, disant qu’elles n’ont aucun champ pour cultiver, qu’elles n’ont pas de travaux à faire faire chez elle. Pour cela, elles se sentent exploitées d’aller travailler chez les autres sans avoir de retour. Dans l’ensemble, Théopiste dit que ces deux femmes ne participent pas activement dans la coopérative, y compris pour l’artisanat.
Le réglement de la coopérative prévoit l’exclusion. Théopiste voulait un conseil de ma part, faudrait-il qu’elles appliquent le réglement?
J’ai suggéré de continuer à encourager les deux dames, et j’ai promis que nous en reparlerons lors de notre prochain séjour à Bwira. Entre temps, quelle est votre opinion sur la question?

Bonne nouvelle

La bonne nouvelle du weekend est que nous avons reçu un agrément tarifaire et sommes donc désormais en mesure d’envoyer des petits colis de moins de 3 kg au tarif préférentiel (accordé aux associations caritatives pour l’envoi, à destination de certains pays d’Afrique, de petits colis au titre de l’aide humanitaire) de 9,15€ (le tarif normal étant d’environ 22.80€)! Les colis destinés aux filleuls vont donc être expédiés dès la semaine prochaine! Il est à noter que cet agrément est valable dans le bureau de poste que nous avons indiqué lors de la demande (Niort) et ne peut être utilisée que par une personne.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑