100 jours moins 32 jours …

Vous êtes de plus en plus nombreux à participer à notre compagne FAIRE RENAITRE LA VIE en mémoire de tous ceux qui l’ont précocement perdue dans le génocide de 100 jours entre avril et juillet 1994. Nous vous en remercions. Continuez à inviter vos proches à en faire autant. Aujourd’hui une pensée spéciale pour toutes celles qui ont été tuées le 9 mai 1994 au Rwanda, et pour l’apaisement de ceux qui ont survécu.

100 jours moins 32 jours ...

100 jours moins 31 jours …

Les enfants qui sont nés le 8 mai 1994 au Rwanda viennent de vivre 25 ans d’une histoire qui naît dans la profondeur d’une nuit humaine.

C’est pour l’éducation d’une poignée d’entre ceux qui sont en train de naître aujourd’hui dans le Rwanda pacifié et qui vivent dans une montagne où la piste est à peine cyclable, que l’association UBUNTU s’engage depuis 10 ans. Participer à l’épanouissement et au bonheur de ces enfants nous est cher, et pour cause.

Il y a 2 ou 3×25 ans, si chaque enfant avait eu la chance de recevoir une éducation à de vraies valeurs, le génocide des tutsis aurait pu être évité, cet avion n’aurait pas été abattu le 6 avril 1994, il n’y aurait jamais eu de guerre depuis le 1er octobre 1990, aucun rwandais n’aurait été forcé de s’exiler en 1973, et encore moins en 1959.

La mémoire des 100 jours ne va pas sans alerter en faveur de l’accès à l’éducation pour tous comme un droit, voire comme un devoir – selon le point de vue. Notre campagne Faire renaître la vie participe de cette conviction. Pour la mémoire des 100 jours, nous restons dans le symbolisme que représente la vie à travers l’arbre, afin que chaque jour des 25 prochaines années célèbre la vie qui aura libéré les morts.

Comment l’arbre soigne l’homme ankylosé ? Voici le remède naturel rwandais contre l’ankylose. On donne des petits coups de poing alternativement à la partie du corps ankylosée puis à un arbre en lui disant (à l’ankylose) : « sors de l’arbre, voici l’homme ». Ainsi, on transfère l’ankylose du corps humain vers l’arbre. C’est garanti efficace ! Essayez !

Merci de continuer à participer à notre campagne de graines d’espoir, et d’en parler autour de vous.

100 jours moins 31 jours ...

 

 

100 jours moins 29 jours …

Dans la profondeur de la nuit du 6 mai 1994 au Rwanda.

Raconter pour décoder

Le symbolique des mémoires

De ces enfants qui ont enfanté, des dessins  dans le sable

Des petits sauts sur une jambe, les orteils poussant et visant le caillou

Des mares interdites aux jeux, des enfants jouant à la marelle

Des peurs inspirées par la profondeur de la nuit …

En hommage aux huit-mille (8.000) personnes qui ont été tuées ce jour-là, merci de continuer à semer les graines d’espoir.

100 jours moins 29 jours ...

 

100 jours moins 28 jours …

Le 5 mai 1994 au Rwanda, le bilan était de deux-cent-trente-deux-mille personnes tuées. C’est un bilan a-posteriori, car en ce moment-là, la vie s’était arrêtée; elle n’arrêtait de s’arrêter, c’était la fin du monde …

La nuit ne peut être racontée que par une personne qui l’a vécue!

Proverbe rwandais.

Pour toutes ces vies qui se sont arrêtées, merci de continuer à semer des graines d’espoir.

100 jours moins 28 jours ...

100 jours moins 27 jours …

Le 4 mai 1994, 28ième jour du génocide des tutsis au Rwanda, porte à deux-cent-vingt-quatre-mille (224.000) le nombre de victimes de …. la différence ? … l’ignorance ? ….

L’ignorance mène à la peur, la peur mène à la haine, la haine conduit à la violence … voilà l’équation.

Ibn Rochd de Cordoue dit Averroès

Merci de continuer à semer les graines d’espoir et de nous faire parvenir vos photos.

100 jours moins 27 jours ...

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑